Derniers Plans:
RSS
Dec 10
C.119-SCANDALE SANITAIRE LUBRIZOL-DISSIMULATION OU IMCOMPETENCE COUPABLE PDF Imprimer Envoyer
Écrit par M.K.G TRAN   
Mercredi, 16 Octobre 2019 10:07

TAUX DE PCBs CANCERIGENES 2 MILLIONS DE FOIS LA NORMALE A LUBRIZOL

 

Mardi 15/10/2019

L’incendie de Lubrizol (site classé Seveso seuil haut, inséré en pleine agglomération Rouennaise) a dégagé un nuage noir de 3km de large et 20 km de long contenant du mercaptan (dérivé soufré) à odeur puante, couvrant toute la région Rouennaise et jusqu’aux Hauts de France 200 km plus loin au Nord-Est.

2 usines ont pris feu: Lubrizol (5253 tonnes), mais aussi Normandie Logistique (+ 4000 tonnes supplémentaires).

Les produits brûlés contenaient des additifs pour lubrifiants soufrés et phosphorés et des métaux, pour Lubrizol, et de l’asphalte (Total), de la gomme arabique, de la magnésie et de la bauxite pour Normandie Logistique.

Les prélèvements (lingettes) n’ont été faits que sur 3 sites pour la recherche de dioxine, sites tous situés à la périphérie de Rouen et analysés par INERIS. Les résultats (lingettes) analysés par le Bureau Veritas à Rouen ne sont pas disponibles. Seuls sont connus ceux de l’air ambiant.

 

Les résultats ont été interprétés, d’une seule voix, à l’unisson, comme « très rassurants », «  en dessous des seuils admis de toxicité  » par 3 ministres (Santé, Environnement et Alimentation), et, surtout, le lait autorisé à la commercialisation.

Ce lait va donc être mélangé aux autres laits et transformé en beurre, fromage, yaourt, crème et autres produits laitiers. La traçabilité d’un tel lait est impossible.

On sait que la dioxine est lipophile, c’est-à-dire qu’elle se concentre dans les graisses (celles du lait, beurre, crème, fromage, etc..).

Elle se concentre aussi dans le lait maternel des mères (4 fois plus que dans le lait de vache) qui allaitent leur bébé.

 

Pour ceux qui ne connaissent pas « la » dioxine, il faut savoir que

3 types de dioxines sont analysés simultanément:

1) les dioxines (TCDD)

2) les furanes (F)

3) les polychlorobiphenyles (PCBs)

La dose dangereuse, à ne pas dépasser, a été fixée par la FDA (Food and Drug Administration) Américaine à 7 femtogrammes/kg de poids pour la dioxine TCDD. Pour les PCBs (la 3ème « variété » de dioxine), la dose est de 12,4 femtogrammes dans l’air ambiant (Organisation Mondiale de la Santé, OMS 2005) .

Le femtogramme (fg) est un millionième de milliardième de gramme.

Le pictogramme (pg) est un millième de milliardième de gramme. Un pg= 1 000 fg.

Le nanogramme (ng) est un milliardième de gramme. Un ng= 1 000 000 fg.

 

Une fois ces chiffres officiels connus, on peut interpréter les résultats fournis par les prélèvements:

Sont-ils supérieurs au seuil de dangerosité en femtogrammes?

Le Bureau Veritas donne les chiffres suivants dans l’air ambiant:

pour le mélange de 7 PCBs (effet cocktail, ou synergique du mélange de 7 congénères de PCBs),

PCBs à 28 700 picogrammes (pg)= 28 700 000 femtogramme (fg)

si vous divisez par 12,4 ça vous donne un taux 28 700 000: 12,4 = 2 314 516 fois supérieur au seuil de dangerosité de l’OMS (2005). DEUX MILLIONS DE FOIS LA DOSE NORMALE.

Par contre, on n’a aucun des résultats sur les prélèvements lingettes à Rouen effectués par Veritas.

 

 

Le risque principal des PCBs est celui de cancers (pancréas, mélanome, sein, colon, lymphome non hodgkinien).

En 2016, sur la base d’indications suffisantes de cancérogénicité chez l’Homme et chez l’animal, le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) a classé les PCBs comme cancérogènes pour l’Homme (Groupe 1). Les PCBs conduisent au développement de mélanome malins. Une association positive a été observée pour la survenue du lymphome non Hodgkinien et le cancer du sein.

Les PCBs de type dioxine, avec un Facteur de Toxicité Equivalente (TEF) selon l’OMS (PCB-77, PCB-81, PCB-105, PCB-114, PCB-118, PCB-123, PCB-126, PCB-169, PCB-156, PCB-157, PCB-167, PCB-189), sont considérés comme cancérogènes pour l’homme (Groupe 1).

 

 

Bibliographie:

Seine-maritime.gouv.fr/Actualités/Mise-a-jour-lncendie-au-sein-de-l-entreprise-Lubrizol

Résultats analyses INERIS - Dioxines - format: PDF - 0.53 Mb - 10/10/2019

Résultats analyses Bureau Veritas - Dioxines - format: PDF - 6.42 Mb - 10/10/2019

 

TRAN Guy Mong Ky

retraité

Agence Régionale de Santé

ARS Auvergne Rhône-Alpes

 

correspondance: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

31 Av du Bois 92290 Châtenay Malabry France

 

20.10.2019 LUBRIZOL: SYNERGIE HEPATIQUE DIOXINES/MERCAPTAN

 

Les algues toxiques sur les plages Bretonnes dégagent aussi du H2S (hydrogène sulfuré, à odeur d’oeuf pourri) et elles sont mortelles pour le quidam inconscient qui en respire! En effet, en plus de la mort d’un cheval, il a été reporté un accident cardiaque mortel chez un être humain ayant respiré du H2S lors de la manipulation de ces algues toxiques en Bretagne.

 

Après Lubrizol, en plus de la commercialisation du lait et des produits laitiers, les vaches sont autorisées à brouter 3 semaines après, alors que les dioxines ont une demi-vie en moyenne de 7 ans, c’est-à-dire qu’elles persistent encore dans les graisses où elles restent stockées au moins 30 ans après.

Beaucoup plus alarmant encore, le Préfet a autorisé le Samedi 18 Octobre 2019 dans l’après-midi la commercialisation des oeufs, du miel, des poissons d’élevage et des produits végétaux contaminés. Les oeufs sont un lieu de stockage de la dioxine qui aime se fixer dans la graisse (le jaune d’oeuf). Pour une histoire de contamination des oeufs par la dioxine, un Ministre Belge a dû démissionner.

L’ANSES précise que les concentrations de dioxines, de furanes et PCBs sont « supérieures à celles des plans de surveillance et de contrôle » dans des productions d’oeufs, de maïs, et aliments pour bétail (ensilage, herbe,foin, luzerne, maïs,…), mais inférieures aux valeurs MAXIMALES REGLEMENTAIRES.

Cette clarté lumineuse rappelle que les taux de dioxine sont 4 fois plus élevés que la normale ET, dans le même temps, inférieurs au taux admis, lors de la communication de la Ministre de la Santé.

« Le bruit de fond »

Un déchiffrage du jargon ministériel s’impose pour tous ceux et celles qui sont schizophrènes: Nous sommes en Normandie, c’est peut-être bien que non, peut-être bien que oui.

A Préaux, à 15 km au nord-est de Rouen, le taux est de 12,66 pg TEQ/m2/j. Or le taux de dioxine sortant des incinérateurs de la région n’est que de 3,4 pg (Christophe Legrand, Atmo Normandie).

3X4= 12.

Voilà d’où sort ce mystérieux chiffre 4 et pourquoi le taux est 4 fois la normale.

Le seuil admis de non dangerosité est de 3,4 pg, puisque c’est un « bruit de fond », celui des incinérateurs.

Le scandale des incinérateurs

On a vite fait d’oublier le scandale de l’incinérateur de Gilly-sur-isère.

Il est bien connu que l’incinérateur en marche fait un silence très caractéristique que seuls les sourds peuvent entendre, surtout la nuit, lorsque les filtres de l’incinérateur sont débranchés par soucis d’économie.

D’où le silence assourdissant du Préfet et des politiques, lors du scandale de l’incinérateur de Gilly-sur -Isère (de l’époque, en 2009, entendez bien).

Oyez bonnes gens, venez respirer l’air pur que nous vous concoctons (avis de l’AFSSAPS en 2009, l’ancêtre de l’ANSES actuel). Ecoutez, ouvrez l’ouïe bien fort, aspirez à pleins poumons ce « bruit de fond », vous ne risquez absolument rien (texte publié officiellement dans le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire).

Bon, vous avez compris, c’est comme à Gilly-sur-Isère, où l’incinérateur a déversé sa dioxine dans « la rue du cancer », qui avait la malchance d’être dans l’enfilade du nuage de dioxine rabattu par le vent.

Généralement, en mémoire aux morts glorieux, on change le nom d’une rue et on lui donne le nom du défunt. L’Administration (à moins que ce ne soient les administrés) a donc choisi de rebaptiser cette rue pour rendre hommage à tous ceux décédés d’un cancer mortel dû à l’incinérateur de Gilly-sur-Isère.

Quelle touchante attention. Tout ça pour une broutille, un bruit de fond, quoi….

Et profonde injustice, l’incinérateur a dû être comment dire, incinéré, arrêté. Par arrêt Préfectoral. Peut-être finissait-il par incommoder, dans le fonds, avec tout ce bruit tout autour.

Revenons sur le fonds, sans faire un bruit.

 

 

La dioxine des incinérateurs

 

La dioxine TCDD est un très puissant agent cancérigène pour le foie. C’est l’agent cancérigène le plus puissant au monde. Pour l’Environmental Protection Agency (EPA) Américaine, la dioxine n’a pas de seuil cancérigène ce qui signifie que même en-dessous du femtogramme, elle est cancérigène. Les seuils sont de l’ordre du femtogramme pour la FDA, l’OMS.

Mais l’ANSES, la Ministre de la Santé, ont des taux à eux, bien à eux, fixés par eux. On est en France: 3,4 pg. Le taux des incinérateurs, le célèbrissime « bruit de fond ».

Le Ministère a demandé un avis au Bureau Veritas, référence en matière d’analyses de dioxines par spectromètre de masse en Allemagne. Réponse: taux OMS 2005: NOT DETERMINED (ND), c’est-à-dire, comme l’EPA Américaine: PAS DE SEUIL. Si on analyse la dioxine, on fournit obligatoirement un seuil. Le Bureau Veritas fournit ce seuil. Il est à zéro.

Ce taux « ND » se trouve dans le texte, en Anglais: WHO 2005 low-bound: ND. (traduction: WHO= World Health Organisation;  bound= borne, seuil; low= basse, inférieure). ND: Non Déterminé, On ne peut pas déterminer le seuil inférieur, car il n’existe pas.

Ces résultats du Bureau Veritas ne sont pas pris en compte. Comme s’ils n’avaient jamais été effectués.

PCBs 2 MILLIONS DE FOIS LA NORMALE.

 

Le travail que j’avais effectué en Novembre 2009 (publié aux Journées Internationales de Biologie, au CNIT à la Défense, à Paris. www.jib-sdbio.fr) démolit complètement le sentiment de sécurité du « bruit de fond » de l’incinérateur (celui de Gilly-sur-Isère en particulier). Document joint: Cancer du foie, dioxine, incinérateurs (en France, dans le monde).

 

MERCAPTAN

 

La dioxine TCDD donne un cancer du foie.

Malheureusement, le mercaptan (methanethiol) (à odeur de chou pourri), donne aussi une atteinte hépatique, à type de cytolyse. Sur un foie aussi fragilisé, la dioxine sera beaucoup plus nocive, et sa cancérogénicité hépatique sera amplifiiée par un effet « cocktail » (mélange synergique de plusieurs toxiques).

Les pompiers, qui sont intervenus sur le site, ont une augmentation des transaminases hépatiques de 3 fois la normale, confirmant ainsi ce que l’on sait sur les effets du methanethiol ou méthylmercaptan (fonction chimique mercaptan) chez la souris (fiche toxicologique): Expérimentalement, on observe chez le rongeur des lésions rénale et hépatique, touchant très précisément les mêmes organes que ceux des pompiers.

Les chiffres des pompiers sont de 15/900 pompiers; chiffres qui sont bizarrement plus élevés que ceux de la Préfecture (6/960 pompiers, c’est-à-dire 3 fois moins). Peut-être que les 15 pompiers atteints ne savent pas se compter entre eux, et qu’il vaut mieux faire confiance au Préfet et à l’Administration qui étaient sur place pour éteindre le feu ministériel. Il y a feu et feu. Pas un mot de l’atteinte rénale.

 

Le nuage s’est étendu jusqu’aux Hauts de France.

Les Parisiens se sentiraient moins en sécurité, s’ils savaient que déjà en 2013, un accident à Lubrizol (le 2ème historiquement, car il y en avait eu un autre auparavant dans les années 1970), l’odeur était sentie jusqu’en Angleterre et dans Paris intra-muros.

 

En fait, il y a une triple attaque simultanée et synergique:

1°) par les dioxines TCDD (cancer du foie)(TRAN GMK, 2009, JIB)

2°) par le mercaptan (cytolyse hépatique) et

3°) par le benzo(a)pyrène (ou goudron de houille) cancérigène provenant de l’incendie de l’asphalte (Total) de l’usine voisine Normandie Logistique.

Chimiquement, les dioxines se forment lorsqu’il y a du chlore: Or il y a du chlore justement, qui entre dans la fabrication des produits Lubrizol: Dans les dispersants, du fait du processus de fabrication (catalyseur chloré). Les dispersants sont aussi présents dans les paquets de performance des huiles moteurs en quantité non négligeable.

Contrairement au mensonge grossier du PDG de Lubrizol.

Les produits soufrés produisent du méthylmercaptan et de l’hydrogène sulfuré (odeur puante).

Le benzo(a)pyrène (ou goudron de houille) donne, à lui seul, un cancer du poumon chez les Chinoises non fumeuses qui cuisinent au wok, les fenêtres fermées.

 

Pour savoir si on est intoxiqué par la dioxine, c’est très simple: on dose l’acide glycanique dans les urines. SON TAUX S’ÉLÈVE EN CAS D’INTOXICATION PAR LA DIOXINE. Il serait intéressant de connaitre le taux des Rouennais. Rouen possède intra-muros 72 usines de type Seveso, et la Seine en amont de Rouen est totalement polluée par les PCBs (association Robin des Bois).

 

 

 

TRAN Guy Mong Ky

retraité

Agence Régionale de Santé

ARS Auvergne Rhône-Alpes

 

correspondance: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

31 Av du Bois 92290 Châtenay Malabry France

Tél: 09 81 89 38 70

___________________________________________________________________________________________________________________________________

TAUX DE PCBs CANCERIGENES 2 MILLIONS DE FOIS LA NORMALE A LUBRIZOL

 
Mardi 15/10/2019
Le « Jeudi noir » 26 Septembre 2019 l’incendie de Lubrizol (site classé Seveso
seuil haut, inséré en pleine agglomération Rouennaise) a dégagé un nuage noir de 6
km de large et 50 km de long (jusqu’à Forges-les Eaux), contenant du mercaptan
(dérivé soufré) à odeur puante, couvrant toute la région Rouennaise jusqu’aux
Hauts de France 200 km plus loin au Nord-Est et atteignant Mons, en Belgique, puis
les Pays-Bas et les régions limitrophes Allemandes.
2 usines ont pris feu: Lubrizol (5253 tonnes), mais aussi Normandie Logistique (+
4252 tonnes supplémentaires).
Les produits brûlés contenaient des dispersants chlorés (221 tonnes), des
additifs (3308+186+129+55+30+25 tonnes) pour lubrifiants soufrés et phosphorés
et des métaux, pour Lubrizol, et de l’asphalte (Total), de la gomme arabique, de la
magnésie et de la bauxite pour Normandie Logistique.
Les prélèvements (lingettes) n’ont été faits que sur 3 sites pour la recherche de
dioxine, sites tous situés à la périphérie de Rouen et analysés par INERIS. Les
résultats (lingettes) analysés par le Bureau Veritas à Rouen ne sont pas disponibles.
Seuls sont connus ceux de l’air ambiant.
Les résultats ont été interprétés, d’une seule voix, à l’unisson, comme « très
rassurants », « en dessous des seuils admis de toxicité » par 3 ministres (Santé,
Environnement et Alimentation), et, surtout, le lait autorisé à la commercialisation.
Le PDG de DANONE va donc utiliser ce lait issu de 150 producteurs sur les
quelques 450 producteurs Normands.
Ce lait va donc être mélangé aux autres laits et transformé en beurre, fromage,
yaourt, crème et autres produits laitiers. La traçabilité d’un tel lait est impossible.
On sait que la dioxine est lipophile, c’est-à-dire qu’elle se concentre dans les
graisses (celles du lait, beurre, crème, fromage, etc..). et qu’elle y reste pendant 100
ans (sa demi-vie est variable, mais est en moyenne d’environ 7 ans). De plus elle
résiste à tout. Son élimination ne peut s’obtenir que par une torche à plasma, c’est
dire à quel point elle est rémanente.
La seule parade est de boycotter DANONE.
Pour l’obliger à renoncer au lait contaminé.
Il faut aussi éviter soigneusement tout camembert
de Normandie, genre « Président », et le fromage
AOP Neufchatel en forme de coeur .
Elle se concentre aussi dans le lait maternel des mères (4 fois plus que dans le lait
de vache) qui allaitent leur bébé.
Le Préfet n’a pris aucune mesure pour les femmes enceintes, dont
les foetus sont exposés très dangereusement.
Pour ceux qui ne connaissent pas « la » dioxine, il faut savoir que
3 types de dioxines sont analysés simultanément:
1) les dioxines (TCDD)
2) les furanes (F)
3) les polychlorobiphenyles (PCBs)
La dose dangereuse, à ne pas dépasser, a été fixée par la FDA (Food and Drug
Administration) Américaine à 7 femtogrammes/kg de poids pour la dioxine TCDD.
Pour les PCBs (la 3ème « variété » de dioxine), la dose est de 12,4 femtogrammes
dans l’air ambiant (Organisation Mondiale de la Santé, OMS 2005) .
Le femtogramme (fg) est un millionième de milliardième de gramme.
Le picogramme (pg) est un millième de milliardième de gramme. Un pg= 1 000 fg.
Le nanogramme (ng) est un milliardième de gramme. Un ng= 1 000 000 fg.
Une fois ces chiffres officiels connus, on peut interpréter les résultats fournis par les
prélèvements:
Sont-ils supérieurs au seuil de dangerosité en femtogrammes?
Le Bureau Veritas donne les chiffres suivants dans l’air ambiant:
pour le mélange de 7 PCBs (effet cocktail, ou synergique du mélange de 7
congénères de PCBs),
PCBs à 28 700 picogrammes (pg)= 28 700 000 femtogramme (fg)
si vous divisez par 12,4 ça vous donne un taux 28 700 000: 12,4 = 2 314 516 fois
supérieur au seuil de dangerosité de l’OMS (2005). DEUX MILLIONS DE FOIS LA
DOSE NORMALE.
Par contre, on n’a aucun résultat disponible de dioxines sur les prélèvements
lingettes à Rouen effectués par le Bureau Veritas.
Le risque principal des PCBs est celui de cancers (pancréas, mélanome, sein,
colon, lymphome non hodgkinien).
En 2016, sur la base d’indications suffisantes de cancérogénicité chez l’Homme et
chez l’animal, le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) a classé
les PCBs comme cancérogènes pour l’Homme (Groupe 1). Les PCBs conduisent au
développement de mélanome malins. Une association positive a été observée pour
la survenue du lymphome non Hodgkinien et le cancer du sein.
Les PCBs de type dioxine, avec un Facteur de Toxicité Equivalente (TEF) selon
l’OMS (PCB-77, PCB-81, PCB-105, PCB-114, PCB-118, PCB-123, PCB-126,
PCB-169, PCB-156, PCB-157, PCB-167, PCB-189), sont considérés comme
cancérogènes pour l’homme (Groupe 1).
28/10/2019
Les taux de dioxines TCDD/F sont eux aussi extrêmement élevés, selon le
Bureau Veritas. Par exemple, l’octaCDD est à 58 pg dans l’air ambiant. Pour faire
simple, comme on ne peut pas calculer (=diviser) par rapport à un taux normal
inférieur (low bound) égal à zéro TEQ (taux Non Déterminé ND de l’OMS 2005), on
met le taux normal inférieur (low bound) à 1 femtogramme TEQ. Cela donne un taux
de dioxine octaCDD 58 000 fois supérieur à la normale dans l’air extérieur.
Si on ajoute toutes les dioxines analysées (7 PCDD+10 PCDF=17 PCDD/F en tout),
pour évaluer l’effet cocktail, on a:
3,6 + 4,8 + 9,6 + 9,6 + 9,6 + 8,2 + 58 + 6,4 + 8,6 + 8,6 + 8 + 8 + 8+ 8 + 7,6 + 7,6 +
16 = 190,2 pg, soit un taux de 190 200 fois la normale.
L’effet cocktail des 3 dioxines: PCDD, PCDF (190 200 fois) + PCBs (2
millions de fois) est encore supérieur.
Bibliographie:
Seine-maritime.gouv.fr/Actualités/Mise-a-jour-lncendie-au-sein-de-l-entreprise-
Lubrizol. Sur ce site sont disponible:
Résultats analyses INERIS - Dioxines - format: PDF - 0.53 Mb - 10/10/2019
Résultats analyses Bureau Veritas - Dioxines - format: PDF - 6.42 Mb -
10/10/2019
N.B. Le commentaire suivant du chimiste Pithoud très
intéressant: il y a des dérivés chlorés; cela explique la
formation des dioxines en cas d’incendie.
Création de Rouen Respire - Collectif Citoyen - Respire
respire-asso.org/rouen-respire-collectif-citoyen
commentaire de Pithoud, ingénieur chimiste, retraité ayant
travaillé plus de 20 ans sur la formulation des lubrifiants. Dans la
liste des produits chimiques qui ont brûlé:
1) Du chlore doit être présent dans les dispersants du fait du
processus de fabrication (catalyseur chloré). Je dirai de l’ordre de
100 ppmm maximum ( si ma mémoire est bonne et si les
processus de fabrication n’ont pas évolué depuis ma retraite).
Les dispersants sont aussi présents dans les paquets de
performance des huiles moteurs en quantité non négligeable
2) En cas de combustion complète des composés organiques
présents (donc absence totale de suies) il peut se former des
dioxines.
Ce commentaire de Pithoud est renforcé et validé par la
lecture du tonnage de dispersants à Lubrizol: 221
tonnes.
Pour André Cicocella, toxicologue, la présence de
paraffines chlorées dans certains additifs provoque la
formation de dioxines en cas de combustion.
A Lubrizol, le tonnage d'additifs est énorme
(3308+186+129+55+30+25 tonnes), certains contenant
des paraffines chlorées pouvant former des dioxines.
La représentante de Lubrizol nie toute présence de chlore,
alors qu’il y a 221 TONNES de dispersants chlorés.
Savez-vous que seulement 8 grammes de dioxines peuvent
tuer la population de New York?
20.10.2019 LUBRIZOL: SYNERGIE HEPATIQUE DIOXINES/MERCAPTAN
Les algues toxiques sur les plages Bretonnes dégagent aussi du H2S
(hydrogène sulfuré, à odeur d’oeuf pourri) et elles sont mortelles pour le quidam
inconscient qui en respire! En effet, en plus de la mort d’un cheval, il a été reporté un
accident cardiaque mortel chez un être humain ayant respiré du H2S lors de la
manipulation de ces algues toxiques en Bretagne.
Après Lubrizol, en plus de la commercialisation du lait et des produits laitiers,
les vaches sont autorisées à brouter 3 semaines après, alors que les dioxines ont
une demi-vie en moyenne de 7 ans, c’est-à-dire qu’elles persistent encore dans les
graisses où elles restent stockées au moins 30 ans après.
Beaucoup plus alarmant encore, le Préfet a autorisé le Samedi 18 Octobre
2019 dans l’après-midi la commercialisation des oeufs, du miel, des poissons
d’élevage et des produits végétaux contaminés. Les oeufs sont un lieu de stockage
de la dioxine qui aime se fixer dans la graisse (le jaune d’oeuf). Pour une histoire de
contamination des oeufs par la dioxine, un Ministre Belge a dû démissionner.
L’ANSES précise que les concentrations de dioxines, de furanes et PCBs sont
« supérieures à celles des plans de surveillance et de contrôle » dans des
productions d’oeufs, de maïs, et aliments pour bétail (ensilage, herbe,foin, luzerne,
maïs,…), mais inférieures aux valeurs MAXIMALES REGLEMENTAIRES.
Cette clarté lumineuse rappelle que les taux de dioxine sont 4 fois plus élevés
que la normale ET, dans le même temps, inférieurs au taux admis, lors de la
communication de la Ministre de la Santé.
« Le bruit de fond »
Un déchiffrage du jargon ministériel s’impose pour tous ceux et celles qui sont
schizophrènes: Nous sommes en Normandie, c’est peut-être bien que non, peut-être
bien que oui.
A Préaux, à 15 km au nord-est de Rouen, le taux est de 12,66 pg TEQ/m2/j. Or le
taux de dioxine sortant des incinérateurs de la région n’est que de 3,4 pg
(Christophe Legrand, Atmo Normandie).
3X4= 12.
Voilà d’où sort ce mystérieux chiffre 4 et pourquoi le taux est 4 fois la normale.
Le seuil admis de non dangerosité est de 3,4 pg, puisque c’est un « bruit de fond »,
celui des incinérateurs.
Le scandale des incinérateurs
On a vite fait d’oublier le scandale de l’incinérateur de Gilly-sur-isère. Et celui de
Nivillac : 200 cancers, dont 145 décès. Pour une population de 800 habitants.
( CALVEZ, Marcel ; LEDUC, Sarah. Chapitre 3.
L’incinérateur de Nivillac In : Des environnements à
risques : Se mobiliser contre le cancer. Paris : Presses des
Mines, 2011 [en ligne]).
Il est bien connu que l’incinérateur en marche fait un silence très caractéristique que
seuls les sourds peuvent entendre, surtout la nuit, lorsque les filtres de l’incinérateur
sont débranchés par soucis d’économie.
D’où le silence assourdissant du Préfet et des politiques, lors du scandale de
l’incinérateur de Gilly-sur -Isère (de l’époque, en 2009, entendez bien).
Oyez bonnes gens, venez respirer l’air pur que nous vous concoctons (avis de
l’AFSSAPS en 2009, l’ancêtre de l’ANSES actuel). Ecoutez, ouvrez l’ouïe bien fort,
aspirez à pleins poumons ce « bruit de fond », vous ne risquez absolument rien
(texte publié officiellement dans le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire (BEH), n
°17, 2009, par Schmitt M ).
Bon, vous avez compris, c’est comme à Gilly-sur-Isère, où l’incinérateur a déversé
sa dioxine dans « la rue du cancer », (24 cancers dans la même rue; une famille sur
3) qui avait la malchance d’être dans l’enfilade du nuage de dioxine rabattu par le
vent.
Généralement, en mémoire aux morts glorieux, on change le nom d’une rue et on lui
donne le nom du défunt. L’Administration (à moins que ce ne soient les administrés)
a donc choisi de rebaptiser cette rue pour rendre hommage à tous ceux décédés
d’un cancer mortel dû à l’incinérateur de Gilly-sur-Isère.
Quelle touchante attention. Tout ça pour une broutille, un bruit de fond, quoi….
Et profonde injustice, l’incinérateur a dû être comment dire, incinéré, arrêté. Par arrêt
Préfectoral. Peut-être finissait-il par incommoder, dans le fonds, avec tout ce bruit
tout autour.
Revenons sur le fonds, sans faire un bruit.
La dioxine des incinérateurs
La dioxine TCDD est un très puissant agent cancérigène pour le foie. C’est
l’agent cancérigène le plus puissant au monde. Pour l’Environmental Protection
Agency (EPA) Américaine, la dioxine n’a pas de seuil cancérigène ce qui signifie que
même en-dessous du femtogramme, elle est cancérigène. Les seuils sont de
l’ordre du femtogramme pour la FDA, l’OMS.
Mais l’ANSES, la Ministre de la Santé, ont des taux à eux, bien à eux, fixés par eux.
On est en France: 3,4 pg. Le taux des incinérateurs, le célèbrissime « bruit de
fond ».
Le Ministère a demandé un avis au Bureau Veritas, référence en matière d’analyses
de dioxines par spectromètre de masse en Allemagne. Réponse: taux OMS 2005:
NOT DETERMINED (ND), c’est-à-dire, comme l’EPA Américaine: PAS DE SEUIL. Si
on analyse la dioxine, on fournit obligatoirement un seuil. Le Bureau Veritas fournit
ce seuil. Il est à zéro.
Ce taux « ND » se trouve dans le texte, en Anglais: WHO 2005 low-bound: ND.
(traduction: WHO= World Health Organisation; bound= borne, seuil; low= basse,
inférieure). ND: Non Déterminé, On ne peut pas déterminer le seuil inférieur, car il
n’existe pas.
Ces résultats du Bureau Veritas ne sont pas pris en compte. Comme s’ils n’avaient
jamais été effectués.
PCBs 2 MILLIONS DE FOIS LA NORMALE.
Le travail que j’avais effectué en Novembre 2009 (publié aux Journées
Internationales de Biologie, au CNIT à la Défense, à Paris. www.jib-sdbio.fr) démolit
complètement le sentiment de sécurité du « bruit de fond » de l’incinérateur (celui de
Gilly-sur-Isère en particulier). Document joint. C.64. Cancer Du Foie,
Dioxine, Incinerateurs (En France, Dans Le Monde).
www.positifs.org/fr/publications/our-publications/151-c64-cancer-du-foiedioxine-
incinerateurs-en-france-dans-le-monde. html
MERCAPTAN
La dioxine TCDD donne un cancer du foie.
Malheureusement, le mercaptan (methanethiol) (à odeur de chou pourri),
donne aussi une atteinte hépatique, à type de cytolyse. Sur un foie aussi fragilisé, la
dioxine sera beaucoup plus nocive, et sa cancérogénicité hépatique sera amplifiiée
par un effet « cocktail » (mélange synergique de plusieurs toxiques).
Les pompiers, qui sont intervenus sur le site, ont une augmentation des
transaminases hépatiques de 3 fois la normale, confirmant ainsi ce que l’on sait sur
les effets du methanethiol ou méthylmercaptan (fonction chimique mercaptan) chez
la souris (fiche toxicologique): Expérimentalement, on observe chez le rongeur des
lésions rénale et hépatique, touchant très précisément les mêmes organes que ceux
des pompiers.
Les chiffres des pompiers sont de 15/900 pompiers; chiffres qui sont bizarrement
plus élevés que ceux de la Préfecture (6/960 pompiers, c’est-à-dire 3 fois moins).
Peut-être que les 15 pompiers atteints ne savent pas se compter entre eux, et qu’il
vaut mieux faire confiance au Préfet et à l’Administration qui étaient sur place pour
éteindre le feu ministériel. Il y a feu et feu. Pas un mot de l’atteinte rénale.
Le nuage s’est étendu jusqu’aux Hauts de France.
Les Parisiens se sentiraient moins en sécurité, s’ils savaient que déjà en 2013,
un accident à Lubrizol (le 2ème historiquement, car il y en avait eu un autre
auparavant dans les années 1970), l’odeur était sentie jusqu’en Angleterre et dans
Paris intra-muros.
En fait, il y a une triple attaque simultanée et synergique:
1°) par les dioxines TCDD (cancer du foie)(TRAN GMK, 2009, JIB)
2°) par le mercaptan (cytolyse hépatique) et
3°) par le benzo(a)pyrène (ou goudron de houille) cancérigène provenant de
l’incendie de l’asphalte (Total) de l’usine voisine Normandie Logistique.
Chimiquement, les dioxines se forment lorsqu’il y a du chlore: Or il y a du chlore
justement, qui entre dans la fabrication des produits Lubrizol: Dans les dispersants,
du fait du processus de fabrication (catalyseur chloré). Les dispersants sont aussi
présents dans les paquets de performance des huiles moteurs en quantité non
négligeable.
Contrairement au mensonge grossier du PDG de Lubrizol.
Les produits soufrés produisent du méthylmercaptan et de l’hydrogène sulfuré
(odeur puante).
Le benzo(a)pyrène (ou goudron de houille) donne, à lui seul, un cancer du poumon
chez les Chinoises non fumeuses qui cuisinent au wok, les fenêtres fermées.
Pour savoir si on est intoxiqué par la dioxine, c’est très simple: On dose l’acide
glycanique dans les urines. SON TAUX S’ÉLÈVE EN CAS D’INTOXICATION PAR
LA DIOXINE. Il serait intéressant de connaitre le taux des Rouennais. Rouen
possède intra-muros 72 usines de type Seveso, et la Seine en amont de Rouen est
totalement polluée par les PCBs (association Robin des Bois).
Qui a recherché l’acide glycanique dans les urines, marqueur de la dioxine?
Vendredi 25.10.2019
Dioxine:
L’ Institute Of Medicine (IOM), Académie des Sciences USA) (Diseases D 1 -
D13) et l’Aspen Institute ont listé les pathologies induites par la dioxine:
D3 sarcome des tissus mous (en France: Viel JF, BEH, 2009)
D4 lymphome non hodgkinien (en France: Viel JF, BEH, 2009)
D6 maladie de Hodgkin
D13 leucémie lymphoïde chronique
leucémie à cellules chevelues (tricholeucocytes) (ajouté en 2009)
D8 myélome multiple
cancers divers
D9 cancers respiratoires
D10 cancer de la prostate
cholangiocarcinome
cancer du cerveau
amyloïdose,
D5 neuropathie périphérique
D12 diabète de type 2
D1 malformations congénitales
D11 spina bifida
bec de lièvre
cryptorchidie
K testicule
endométriose nodulaire profonde
maladie de Parkinson (ajouté en 2009)
D7 porphyrie cutanée tardive
cardiopathie ischémique (ajouté en 2009)
D2 chloracné
diminution de la fertilité et de la qualité du sperme
Il faut ajouter:
le cancer du foie (Tran GMK, 2009)
le cancer du pancréas (induit surtout par les PCBs), redoutable, mortel à 100%
malgré le Gemzar.
l’endométriose nodulaire profonde (Rier)
le cancer du sein (André Cicolella)
Malformations congénitales dues à la dioxine
(Académie des Sciences, USA)
achondroplasie
fente labiale (bec de lièvre) ou fente palatine (Sylvaine Cordier, en France)
malformations cardiaques congénitales (Sylvaine Cordier, en France)
pied bot
atrésies oesophagienne et intestinale
syndrome de Hallerman-Streiff
dysplasie de la hanche
maladie de Hirschprung (Sylvaine Cordier, en France)
hydrocéphalie
hypospadias
imperforation de l’anus
anomalies du tube neural (incluant le spina bifida,
l’encéphalocèle,
l’anencéphalie)
syndrome de Poland
sténose du pylore
fusion des doigts
fistules trachéale ou oesophagienne
cryptorchidie (non descente des testicules, facteur favorisant le cancer du testicule)
syndrome de Williams
En plus des dioxines, il y a aussi, après l’incendie de Lubrizol, des taux élevés de
plomb,
Source: Amandine Briand, journaliste à Paris-Normandie.
https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/amiante-plomb-et-benzeneapres-
l-incendie-de-lubrizol-les-analyses-se-precisent-LB15639165
Analyses de lingettes: bit.ly/2mAmCN3 (Plomb).
ainsi que de Benzène
Source: Amandine Briand, journaliste à Paris-Normandie.
https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/amiante-plomb-et-benzeneapres-
l-incendie-de-lubrizol-les-analyses-se-precisent-LB15639165
Analyses de canisters: bit.ly/2m30n1X (Benzène et Toluène).
Dans le calcul du Benzène, j'ai pris comme valeur normale le
chiffre 30 μg/m3, celui cité dans le document INERIS.
EN FAIT, SI ON SE RÉFÈRE AU CHIFFRE OFFICIEL EN
FRANCE (VOIR LE DOCUMENT JOINT), il est de 2 μg/m3
pour une moyenne ANNUELLE (sur 365 jours) dans l'air
ambiant.
C'est-à-dire que par jour, il faut diviser 2 μg/m3 par 365: ce qui
donne: 0,0054794 μg/m3/j.
Le calcul montre que 172 μg/m3 (chiffre relevé à Lubrizol)
divisé par 0,0054794 = 31 390.
Le taux de Benzène est de 31 390 fois
la normale.
ET NON DE 6 FOIS , (à 172 μg/m3 pour une
normale à 30 μg. Calcul: 172 divisé par 30= 5,7) .
Comme disait une Rouennaise: "J'ai
l'impression de pénétrer dans une cuve
de fioul"
N.B. Pour ne pas compliquer davantage le calcul, il n’a
pas été tenu compte de la durée réelle du prélèvement,
qui n’est que de 7 heures et 47 minutes (= 420 + 47 =
467 minutes), et non de 24 heures (= 1440 minutes). Il
faudrait multiplier le chiffre de 31 390 par 3,08 = 96 791
fois la normale. c’est-à-dire en réalité
CENT MILLE FOIS LA NORMALE.
Le Benzène est
bien connu pour provoquer des leucémies (demander à notre Ministre de la Santé,
Pr d’hématologie, si rassurante dans ses propos sur l’incendie de Lubrizol qu’elle a
totalement avalisé la commercialisation des produits alimentaires contaminés). Alors
que Perrier n’avait pas hésité un instant à retirer des millions de bouteilles, à cause
de simples traces de Benzène.
Il faut noter que la dioxine est synthétisée à partir du Benzène, ce qui explique
qu’elle donne elle aussi des leucémies. Le mécanisme leucémogène de la dioxine
passe par le récepteur du Benzène. Imaginez le couple infernal dioxine+ Benzène.
Apparemment, l’hématologie ministérielle semble être une spécialité « spéciale »
excluant les leucémies si elles sont dues aux dioxines. Elle avait aussi exclu les
leucémies après Hiroshima Nagasaki, pour des raisons
« épidémiologiques » (données de l’Armée Américaine d’occupation).
La science, rien que la science, toute la science. Aussi transparente que le nuage
invisible de Lubrizol, que certains adeptes du complot décrivent comme d’une
certaine couleur, si ce n’est d’une couleur certaine, personne ne se souvient plus
laquelle.
Par contre regardez l’eau noire, poisseuse et huileuse de ce seau de recueillement
(photo). N’écoutez pas ces fakenews, que la loi (le Préfet de Seine Maritime, le
célèbre Shériff de Nothing Go) nous protège des fakenews. Il pourrait aussi
poursuivre pour diffamation son collègue de l’Oise, qui ne partage pas son avis et
est beaucoup plus franc à ce sujet: On continue les prélèvements par la DDPP
vétérinaire. Pas question que l’herbe, le maïs soullés par la suie ne soient pas
soumis à une analyse de dioxine, PCB, métaux lourds, hydrocarbures jusqu’à leur
normalisation (ce qui n’a toujours pas été constaté). D’ici là, les produits (viande
Charolaise) de l’Oise sont interdits à la commercialisation.
Vous trouverez une revue sur les leucémies dues au Benzène
(18% des leucémies, selon l'Institut National contre le Cancer
(INCa), 2010 dont la Présidente fut Agnès Buzyn, notre Ministre
de la Santé).
Et aussi une image de lymphome non Hodgkinien (énorme
ganglion cervical qui déforme le cou; cette maladie est
gravissime) chez un sujet exposé à la dioxine.
Vendredi 1.11.2019
LE LAIT MATERNEL CONTIENT DES HYDROCARBURES
On a retrouvé des hydrocarbures (methylbenzène, toluène) dans le LAIT
MATERNEL (mais seulement et exclusivement dans les analyses indépendantes,
faites par les victimes elles-mêmes, dont l’avocate) (Cyrille Moreau).
On remarque que le Benzène et le Toluène ont été retrouvés sur les Analyses de
canisters: bit.ly/2m30n1X, mais que, mystérieusement, on ne retrouve plus le
Benzène dans le lait, mais seulement le méthylbenzène et le Toluène.
Au juste, puisqu’il n’y a PLUS RIEN à craindre, la visite compassionnelle du
PRÉSIDENT EST PRÉVUE IMMÉDIATEMENT tout de suite, maintenant même, une
seconde après l’accident du 26 Septembre 2019.
Mercredi 29.10.2019
Visite surprise du President, non inscrite dans son agenda, sans prévenir, dans
la tombée de la nuit, et dérobade dans une petite rue pour éviter les centaines de
manifestants qui se sont rassemblés (« Macron, démission », Hou) devant la Mairie,
bloqués par un cordon de CRS.
Visite: Veni, Vidi, Honni (Je suis venu, j’ai vu, j’ai été hué et Honni).
Dans la petite ruelle, une mère s’écrie:
« MON ENFANT TOUSSE ET CRACHE
DU SANG,
ET JE N’AI TOUJOURS PAS REÇU LES RESULTATS DE MES EXAMENS
D’ANALYSE »
Nous voici en Pneumologie:
L’hémoptysie infantile par intoxication par des suies toxiques engendrera quelles
conséquences pulmonaires?
Sur les oiseaux, l’effet toxique immédiat est foudroyant: Frappés en plein vol ils
tombent du ciel et sont retrouvés raides morts (photos de Jaky Bonnemains, Robin
des Bois), de même les oisillons tombent de leurs nids.
FAKENEWS DES ROBINS COMPLOTISTES
Le Sheriff de Nothing Go (il n’y a rien, circulez), le Préfet de Seine-Maritime, est
formel: « Le monde salit ma santé » est un fakenews de Marie Monique Robin. Je
l’ai lu, pas vous? Tous les Robins sont des complotistes. Oui, à demi-avoué est à
demi-pardonné, j’habite à Chatenay-Malabry, près de la gare de Robin-son (fils de
Robin).
Une Rouennaise (Jade Audou) ouvre son Robin-et et de la boue bien brune de
chez Lubrizol s’en écoule. Encore un complot des Robins.
Même un Vendredi 1.11.2019, ils toussent (du sang), les Robin-son du cru
(Zoe, est le surnom de l’enfant).
Cancer du poumon (dû aux hydrocarbures à type de benzo(a)pyrène (B(a)P) ou
goudron de houille) résultant de l’asphalte Total stocké par Normandie Logistique.
L’asphalte, tout le monde connait, c’est l’espèce de « goudron de houille », de poix,
de bitume qui recouvre nos routes et autoroutes. Quand il prend feu, il dégage des
suies noires visqueuses, à odeur acre: Passez à côté d’un chantier de bitumage de
rue, et vous aurez compris.
Le problème, c’est que l’asphalte appartient à Total, qui vient de donner (8/11/2019)
100 millions pour rénover Notre Dame de Paris.
L’inconvénient est que Normandie Logistique nie que l’origine de l’incendie
provienne de chez eux. Et que Lubrizol fait de même.
La question de l’origine de l’incendie est développée plus loin: C’est sûrement la
magnésie, hautement inflammable et explosive, de Normandie Logistique.
Certaines victimes n’ont toujours pas reçu les résultats de leur analyses.
L’effet cancérigène du B(a)P est archi-connu: Des Chinoises, non fumeuses, ayant
cuisiné au wok les fenêtres fermées ont développé un cancer du poumon par
inhalation de fumées contenant le goudron de houille B(a)P.
Les ramoneurs qui développent un cancer de contact, à cause du frottement par les
suies de ramonage (c’est dans tous les manuels de Médecine, depuis la nuit des
temps).
Les dioxines aussi donnent un cancer du poumon.
Le terrifiant mésothéliome à l’amiante (mortalité 100%)(explosion des toitures
industrielles en fibro-ciment, (c’est-à-dire du ciment+ amiante) retrouvé jusqu’à
2,5km de Rouen à Bois Guillaume, alors que les analyses d’amiante se sont
arrêtées à 300m.
Les Pompiers sont allés s’exposer sans masques NRBC (contre les risques
Chimiques, Biologiques, Radiologiques et Nucéaires) (il n’y en avait pas),
pendant 12 heures (alors qu’ils n’avaient que 2 heures d’eau disponibles et pas de
mousse d’extinction). Ne connaissant pas les produits à éteindre, ils ont arrosé à
l’eau la magnésie en flamme (alors qu’il faut une poudre sèche pour éteindre ce
genre d’incendie), ce qui ne fait qu’aggraver la situation.
L’asthme allergique (sulfites, dérivés du soufre de la combustion). Les sulfites
ont été retirés et interdits par la Législation des excipients des médicaments, en
raison des conséquences allergiques parfois gravissimes à type d’oedème de
Quincke (étouffement mortel par oedème de la glotte).
Sulfites, vous avez dit sulfites? Qui a recherché les sulfites? Atmo, INERIS, DDPP,
Bureau Veritas?
L’inflammation chronique du poumon par irritants (soufre + phosphore) entrainant
bronchites, pneumonies à répétition et BPCO (Broncho Pneumopathie Obstructive
Chronique) par fibrose réactionnelle.
Qui fait quoi, dans ce cercle vicieux d’un mélange toxique comprenant des
cancérigènes, des dioxines, des allergènes, des inflammatoires, des irritants, des
produits inconnus? C’est l’effet cocktail de sommation que personne n’a pris en
compte.
Le fait de faire un mésothéliome vous protège-t-il du cancer du poumon? Silicotique
ET tuberculeux, diraient les mineurs médaillés.
Et surtout, pas de registre de suivi médical des victimes. Surtout pas. On préfère un
« échantillonnage » (avec un bon choix, l’échantillon sera négatif, comme à Gilly-sur-
Isère): C’est l’astuce épidémiologique, qui permet de ne jamais trouver quoi que ce
soit quand on ne veut rien trouver: Il suffit de bien sélectionner l’échantillon à
analyser, et le tour est joué. Comme ni les journalistes, ni les avocats, ni les juges, ni
les toxicologues, ni les médecins cliniciens ne sont statisticiens, on est sur et certain
d’avoir une absence totale de critique par absence de compétence.
PDVMVPDV (Pas De Vague, Mon Vieux, Pas De Vague), selon la formule consacrée
d’Emmanuelle Amar du Remera de l’Ain (siège de la firme Monsanto), au sujet des
bébés sans bras (agénésie unilatérale du membre supérieur).
Au juste, une usine d’incinération des plastiques à Pont l’Ain émanant des
dioxines (les revoilà) est située au centre du cercle des villages atteints: Bourgen-
Bresse, Saint Denis lès Bourg, Saint Nizier le Désert, Jujurieux Douvres, Lagnieu.
L’Agent Orange bonne des amputations des membres.
Et la Thalidomide responsable de phocomélie (pattes de phoques) est chimiquement
une di-oxine.
Les structures chimiques de la Thalidomide et de la dioxine sont superposables.
Ce serait un miracle que l’on décide de créer enfin un registre des malformations à
Rouen, alors qu’il n’y a même pas de registre de suivi médical des victimes de
Lubrizol (mais un futur simple échantillonnage biaisé).
Bibliographie
Jacky Bonnemains (association Robin des Bois) 27.10.2019
Cyrille Moreau, Vice Président EELV Métropole Rouen Normandie sur BFMTV
2.11.2019 12H
L’origine de l’incendie est le stockage de la
MAGNESIE de Normandie Logistique
Les substances facilement inflammables sont celles le plus susceptibles d’expliquer
l’explosion et l’incendie de Lubrizol.
Le point de départ est inconnu, mais on a des pistes parfaitement cohérentes avec
un accident survenant lors d’un départ de feu trouvant son origine dans un produit
inflammable et explosif.
Le stockage dans Normandie Logistique de MAGNESIE répond à la question:
qu’est-ce qui est explosif et facilement inflammable?
MAGNESIUM. Réagit violemment avec les oxydants forts. Réagit violemment avec
beaucoup de substances causant le risque d’incendie et d’explosion. Réagit
avec de l’eau et les acides, formant le gaz d’HYDROGENE
INFLAMMABLE, entrainant le risque d’INCENDIE et d’EXPLOSION.
LA MAGNESIE (oxyde de magnésium MgO2. Mais aussi carbonate de magnésium).
Peut s’enflammer spontanément au contact de l’air HUMIDE. Explosivité: Peut
exploser si ses poudres ou poussières sont en mélange dans l'air.
Par exemple, l’allume-feu en survie (pierre à feu) est constitué de magnésium et de
grattoir métallique. Les copeaux de magnésie sont FACILEMENT INFLAMMABLES.
Le Mg est inflammable et servait comme combustible dans les flashs
photographiques.
L’avocat Jonas Haddad cherche l’origine de l’incendie.
Il faudrait visualiser les caméras de surveillance, pour localiser le départ de
feu par rapport au lieu de stockage de la Magnésie.
Le plus inquiétant est que le moyen d’éteindre l’incendie dû à la magnésie est une
poudre SECHE, et non de l’eau.
Dans ce cas, les pompiers, en arrosant l’incendie, aggravent celui-ci. Car de
l’hydrogène inflammable se forme à partir de l’eau.
Référence:
Magnésie inflammable Qwant Recherche. Fiche Magnésium CNESST
TRAN Guy Mong Ky
retraité
Agence Régionale de Santé
ARS Auvergne Rhône-Alpes
Prévention de la Santé Publique en Europe
correspondance: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
31 Av du Bois 92290 Châtenay Malabry France
Tél: 09 81 89 38 70
Portable: 06 63 39 13 25

 

 

Voir également sur ancien site: C.64. Cancer Du Foie, Dioxine, Incinerateurs (En France, Dans Le Monde).Présentation Poster aux Journées Internationales de Biologie 2009


Mise à jour le Mardi, 12 Novembre 2019 12:04